Télétravail : quelles sont les règles à connaître ?

Certaines entreprises ont recours au télétravail. Dans quelles conditions le télétravail peut-il être mis en place ? Les règles sont-elles les mêmes dans le secteur privé et le secteur public ?

Le télétravail permet à un salarié ou à un agent public (titulaire ou contractuel) de travailler hors des locaux de son entreprise ou de son administration, en utilisant les technologies de l'information et de la communication.

Dans le secteur privé
Le télétravail dans le secteur privé , peut être mis en place dans le cadre :
    •    soit d'un accord collectif ;
    •    soit d'une charte élaborée par l'employeur (après avis du comité social économique, s'il existe).
En l'absence d'accord collectif ou de charte, lorsque le salarié et l'employeur conviennent de recourir au télétravail, ils formalisent leur accord par tout moyen.
Attention, en cas de circonstances exceptionnelles (menace d'épidémie par exemple) ou en cas de force majeure, le télétravail peut être imposé sans l'accord des salariés.

Dans le secteur public
Le télétravail dans le secteur public , est mis en place uniquement sur demande de l'agent et n'est possible que pour certaines activités, définies par l'administration ou l'établissement en question :
    •    pour la fonction publique d'État, un arrêté doit préciser pour chaque ministère les conditions de mise en œuvre du télétravail (activités pouvant être réalisées en télétravail, prise en charge du matériel informatique, sécurité des informations, contrôle du temps de travail...) ;
    •    pour les fonctions publiques territoriale et hospitalière, c'est une délibération de la collectivité ou une décision du chef d'établissement qui doit fixer ce cadre, avant la mise en place du télétravail.
Dans la fonction publique, la part de temps de travail réalisée en télétravail est de 3 jours au maximum par semaine, soit au minimum 2 jours de travail dans les locaux de l'administration, cette part pouvant être calculée sur une base mensuelle. La part de télétravail peut aussi être supérieure à 3 jours si l'état de santé de l'agent le justifie.


0 COMMENTAIRE(S)

Aucun commentaire pour le moment

DÉCOUVREZ
NOS FORMULES

à partir de 0,99€ par mois

pour un accès intégral au site et à nos services

Cliquez ici pour découvrir toutes nos offres



ACHETER
un exemplaire
version papier ou PDF
Dernières infos en ligne

16.07.2018 | Comores

L'opposition comorienne estime illégal le référendum prévu par le pouvoir


Lire
Réagir
16.07.2018 | Nouvelle Calédonie

Un parti indépendantiste prône la "non participation" au référendum


Lire
Réagir
16.07.2018 | Outre-mer

Le graphique du jour


Lire
Réagir
16.07.2018 | Guyane

Une campagne 2.0 pour faire de la Guyane une destination touristique


Lire
Réagir
15.07.2018 | Outre-mer

Le graphique du jour


Lire
Réagir
14.07.2018 | Réunion

De belles présences à la Préfecture de La Réunion pour ce 14 Juillet.


Lire
Réagir
14.07.2018 | Outre-mer

Le graphique du jour


Lire
Réagir
14.07.2018 | Outre-mer

Critiquer son entreprise sur internet peut entraîner un licenciement


Lire
Réagir
13.07.2018 | Réunion

Le Piton de la Fournaise en éruption pour la troisième fois de l'année


Lire
Réagir
13.07.2018 | Outre-mer

A l'unanimité, l'Assemblée supprime le mot race de la Constitution


Lire
Réagir
13.07.2018 | Mayotte

Baisse de la délinquance mais agressions contre les forces de l'ordre plus violentes


Lire
Réagir
13.07.2018 | Outre-mer

Sénat : feu vert à l'ordonnance adaptant le Code de commerce à la Polynésie et à la Nouvelle-Calédonie


Lire
Réagir
13.07.2018 | Guyane

 Benoit Hamon opposé au projet Montagne d'Or


Lire
Réagir
13.07.2018 | Outre-mer

Le graphique du jour


Lire
Réagir
13.07.2018 | Outre-mer

Mer, lac, rivière, piscine : ce qu'il faut savoir pour se baigner sans danger


Lire
Réagir