Activité partielle : ce qui change au 1er juin 2020

Dans le cadre du déconfinement progressif, les conditions de prise en charge de l'indemnité d'activité partielle évoluent au 1er juin pour accompagner la reprise de l'activité économique.

Évolution de la prise en charge de l'indemnité d'activité partielle au 1er juin

Depuis le début de la crise sanitaire, le Gouvernement a mis en place un dispositif d'activité partielle (aussi appelé chômage partiel ou technique) pour favoriser le maintien dans l'emploi des salariés. L'indemnité versée au salarié pendant les heures non travaillées était prise en charge à 100 % par l'État et l'Unedic.

Dans le cadre du déconfinement, la prise en charge de l'indemnité d'activité partielle évolue au 1er juin 2020 pour les secteurs où l'activité économique reprend progressivement : elle passera de 100 % à 85 % de l'indemnité versée au salarié dans la limite (inchangée) de 4,5 SMIC.

Cette modification ne changera rien pour les salariés : ils continueront à percevoir 70 % de leur rémunération brut (soit environ 84 % du salaire net) et au minimum le SMIC net.

Maintien de la prise en charge de l'indemnité d'activité partielle à 100 % pour certains secteurs

Les secteurs faisant l'objet de restrictions législatives ou réglementaires, en raison de la crise sanitaire, comme le tourisme, la restauration ou la culture, continueront à bénéficier d'une prise en charge à 100 %.

Cette mesure sera mise en oeuvre par décret.

L'objectif est d'encourager la reprise d'activité dans les secteurs qui ne subissent plus de contraintes à la reprise tout en préservant des secteurs demeurant fermés ou très impactés par les mesures sanitaires et en garantissant le même niveau d'indemnisation pour les salariés.


0 COMMENTAIRE(S)

Aucun commentaire pour le moment

DÉCOUVREZ
NOS FORMULES

à partir de 0,99€ par mois

pour un accès intégral au site et à nos services

Cliquez ici pour découvrir toutes nos offres




ACHETER
un exemplaire
version papier ou PDF
Dernières infos en ligne

13.07.2020 | Guyane

Castex défend l'action de l'Etat en Guyane et appelle à la "vigilance" toute la France


Lire
Réagir
13.07.2020 | France

L'intense contribution du service de santé des armées


Lire
Réagir
12.07.2020 | France

Covid-19: les sports de combat de nouveau autorisés


Lire
Réagir
12.07.2020 | Guadeloupe

Dupond-Moretti ministre: le procureur de Basse-Terre demande à être déchargé de ses fonctions


Lire
Réagir
12.07.2020 | Guyane

Coronavirus: pagaille à l'aéroport de Cayenne


Lire
Réagir
12.07.2020 | Guyane

Les vols aériens entre Guyane, Mayotte et le reste de la France interdits sauf exception


Lire
Réagir
12.07.2020 | Guyane

Militaires morts en Guyane lors d'une opération anti-orpaillage


Lire
Réagir
11.07.2020 | Madagascar

9 millions d'euros de la France pour former dans les BTP


Lire
Réagir
11.07.2020 | France

Covid-19: la France franchit le cap des 30.000 morts


Lire
Réagir
11.07.2020 | France

Covid-19: la circulation du virus tend à augmenter


Lire
Réagir
11.07.2020 | France

La concurrence fiscale en Europe


Lire
Réagir
11.07.2020 | Guyane

Crise sanitaire: visite express de Castex en Guyane dimanche


Lire
Réagir
11.07.2020 | France

Covid-19: plus de 4 millions d'habitants de France métropolitaine déjà infectés


Lire
Réagir
11.07.2020 | France

Des sénateurs à Orly pour assister à un contrôle anti-drogue


Lire
Réagir
10.07.2020 | Océan Indien

Classement des pays africains par volume de champagne importé en 2019


Lire
Réagir